Les voyages du Flying Shark

Star Wars Saga Edition

Renaissances

36:03:16

L’hôpital F2-480, pris d’assaut par l’équipe du Flying Shark, a révélé une installation expérimentale conçue autour du coeur du Lazar Toujours : le polyèdre de cristal noir contenant les schémas de Force, les esprits des Amma.

Cette machine pilotée et défendue par XO-X1, manifestement acquis à la cause impériale, associe des corps humains, le cristal et des chasseurs TIE expérimentaux dans un équipement d’une complexité extrême mêlant une technologie d’avant-garde à des pratiques millénaires quasi-religieuses.

Certains proposent le scénario suivant : l’Empire tente d’exploiter la technologie des Amma avec l’aide de XO-X1 pour injecter des esprits humains dans des chasseurs.

Le raid est rapide et violent, à tel point que XO-XI sentant son projet menacé décide quelques secondes après l’assaut de procéder à la destruction de l’hôpital et à l’extraction du coeur. Ce dernier, débarrassé du Lazar Toujours, a été placé dans une coque de protection autopropulsée et dotée de capacités hyperspatiales. Le cœur pourra survivre à la catastrophe et se replier vers une destination inconnue.

L’équipe du Flying Shark se précipite et prend XO-X1 de vitesse : le cœur est évacué avant l’explosion de la station.

Explosion de l’hôpital orbital F2-480, station de recherche du Projet Dewback qui exploite les capacités du cœur du Lazar Toujours.

Mais avec elle, ce sont toutes les réponses aux questions posées par cette opération qui partent en fumée. Qui est derrière ce mystérieux projet Dewback ? Quelle était la nature de l’alliance entre XO-X1 et l’Empire ? Où est passé le Dr X1, l’une des instances de XO-X1 ? Qu’en est-il du projet de recréer la Moissonneuse de Force ? Certains des prototypes de TIE ont-ils pu aboutir ?

Parallèlement, la Coopérative, cette collectivité de droïds qui a accueilli Ravoc après en avoir extrait une autre instance de XO-X1 et hébergé un temps le Lazar Toujours, déploie un important dispositif autour d’Ihrun : deux anneaux composés de milliers d’unités robotiques ceinturent la planète.

La Coopérative précise sans tarder qu’à l’issue de négociations avec le Dr X1 (qui aux dernières nouvelles avait accepté de tenter de libérer le Lazar Toujours de l’influence de XO-X1), elle est en mesure de procéder à la réinjection des Amma contenus dans le polyèdre. Les termes de cet accord restent en grande partie secrets, les explications sybillines. Le débat se concentre sur la pertinence morale de faire cohabiter deux peuples susceptibles de se déchirer durablement. Les Amma en exil suite au génocide qui a frappé leur race se verraient invités 4000 ans plus tard à partager leur planète d’origine avec les descendants de leurs bourreaux. Les conséquences sont imprévisibles mais, au nom de la réparation des fautes du passé, l’équipe décide d’inviter à nouveau les Amma à s’incarner en empruntant, selon eux, les corps des Akuna, les animaux précisément créés par les Amma à cette fin il y a des millénaires.

Les coursives de la Coopérative.

Du moins est-ce ce qu’ils croient et lorsqu’ils organisent cette opération avec la Coopérative, les membres de l’équipe pensent avant tout à éviter un affrontement sanglant entre les Baruk-Ashtani et les Amma revenus à la vie.

Le patriarche Ando Baruk-Ashtani se sent évidemment trahi : il souhaitait précisément ne jamais avoir à affronter ces souvenirs et il craint pour la survie de sa famille. Il ne croit pas un seul instant à une possible cohabitation pacifique. Si les Amma reviennent, ils réclameront leur terre et se vengeront, le partage n’est pas possible. Mais acculé, il n’a pas le choix. Il se prépare à la guerre, demande trois jours et fait évacuer des milliers d’habitants. Ne subsistent sur Ihrun, barricadées dans les galeries de la forteresse principale, que les troupes volontaires décidées à préserver l’héritage de la famille contre la menace intérieure.

Le discours d’Ando est clair et résigné : l’équipe du Flying Shark a décidé au nom de ses principes de déterrer l’histoire, de rétablir les torts, de se poser en juge et libératrice. Il sait que cela aboutira à un carnage mais pour la première fois, la famille ne se rendra pas sans combattre.

Alors que la Coopérative déclenche le dispositif qui englobe la planète, saturant l’espace proche d’un hurlement de Force, rien ne se passe. Les Akuna ne montrent aucun signe de conscience, aucun événement notable ne vient troubler la tension dans les souterrains d’Ihrun.
Puis l’horreur apparaît.

Volontairement ou non, la Coopérative a injecté les Amma dans les corps des Baruk-Ashtani.

Et il suffit de quelques heures pour constater qu’ils sont nombreux à ne pas supporter ce traitement. Non contents d’avoir vu leur conscience soufflée comme une bougie, ce sont des dizaines d’hommes et de femmes parmi les 4200 résistants qui sombrent dans le coma et meurent.

Fatalement, une nouvelle question surgit : que veut la Coopérative ?

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2018 Les voyages du Flying Shark

Theme by Anders Norén